Sommaire de l'inscription no P14-LE01141
de l'organisation Manufacturiers et exportateurs du Québec

Par Audrey Azoulay, plus haut dirigeant
Mandat
Description
Date d'inscription
 
 
Renouvellement
2014-05-28
 
Lobbyistes :
Audrey Azoulay
José-Louis Jacome
Simon Prévost
 
Mandat :
Période couverte par le mandat : du 2011-03-01 au 2015-03-31
Objet des activités :
  • Proposition législative ou réglementaire, résolution, orientation, programme ou plan d'action
Renseignements utiles :
Représentation faites auprès du gouvernement dans le cadre de la rencontre des partenaires sur l’adéquation formation emploi afin que les politiques et programmes gouvernementaux en la matière répondent davantage aux besoins des entreprises manufacturières. MEQ développe entre autres des programmes et des politiques qui encouragent les jeunes à suivre des formations professionnelles et techniques qui mènent à des métiers spécialisés.
Institutions visées :
  • Ministère de l'Emploi et de la Solidarité sociale
  • Ministère de l'Éducation, du Loisir et du Sport
  • Cabinet du premier ministre
  • Ministère de l'Emploi et de la Solidarité sociale
  • Ministère de l'Éducation, du Loisir et du Sport
  • Cabinet du premier ministre
Mandat :
Période couverte par le mandat : du 2013-04-01 au 2015-03-31
Objet des activités :
  • Proposition législative ou réglementaire, résolution, orientation, programme ou plan d'action
Renseignements utiles :
Rencontre avec le ministère de la famille en vue de la préparation par le gouvernement d’un forum sur la conciliation travail-famille auquel seront appelés à participer un ensemble d’organisations représentatives, dont les organisations d’employeurs. Selon MEQ, les avancements souhaitables en matière de conciliation travail-famille ne doivent aucunement se traduire par de nouvelles contraintes pour les employeurs dont le contexte économique, fiscal et réglementaire est déjà largement pesant sur leur performance et leur compétitivité. Selon MEQ, le contexte de vieillissement de la population va très clairement placer les travailleurs dans une position avantagée et il convient de laisser d’abord le marché du travail réaliser les ajustements qui découleront de la situation démographique et économique avant de procéder à des obligations réglementaires. MEQ ne propose pas de changements précis à des mesures qui seraient déjà appliquées. MEQ demande simplement, de manière générale, que les différentes avenues qui seront éventuellement proposées par le gouvernement prennent en considération le contexte concurrentiel des entreprises afin de ne pas pénaliser leurs activités.
Institutions visées :
  • Ministère de la Famille
  • Ministère de la Famille
Mandat :
Période couverte par le mandat : du 2010-03-01 au 2015-03-31
Objet des activités :
  • Proposition législative ou réglementaire, résolution, orientation, programme ou plan d'action
Renseignements utiles :
MEQ demande que les donneurs d’ouvrage puissent choisir librement les sous-traitants qu’elles désirent pour leurs travaux de machinerie de production. MEQ demande également à la ministre du Travail de modifier la Loi R-20 en ce sens suite au dépôt du rapport Mireault en août 2010. MEQ a participé aux consultations du ministère du Travail sur la réforme du secteur de la construction au Québec afin que le point de vue des donneurs d'ouvrage soit pris en compte dans les modifications éventuelles de la Loi R-20. Présentation du mémoire de MEQ : « Assujettissement des travaux de machinerie de production à la Loi R-20 : incohérence politique et aberration économique ». MEQ a demandé le libre-choix des donneurs d’ouvrage entre les travailleurs de la construction ou des travailleurs hors-construction pour la réalisation de leurs travaux de machinerie de production, afin d’éliminer les contraintes pénalisant le bon fonctionnement des entreprises manufacturières, en particulier dans le cas des investissements hautement stratégiques que sont ceux associés aux travaux de machineries de production. Participation aux consultations sur le projet de loi 33, Loi éliminant le placement syndical et visant l’amélioration du fonctionnement de l’industrie de la construction.
Institutions visées :
  • Ministère du Travail
  • Ministère des Finances et de l'Économie
  • Ministère du Travail
  • Ministère des Finances et de l'Économie
Mandat :
Période couverte par le mandat : du 2013-11-27 au 2015-03-31
Objet des activités :
  • Proposition législative ou réglementaire, résolution, orientation, programme ou plan d'action
Renseignements utiles :
Manufacturiers et exportateurs du Québec a participé aux audiences sur le projet d’inversion de la canalisation 9B et d’accroissement de la capacité de la canalisation 9B (projet Enbridge). L’association a présenté sa position sur ce dossier devant la Commission sur l’Agriculture, l’Énergie et les Ressources naturelles. MEQ a demandé que le gouvernement reconnaisse le projet de l’entreprise Enbridge comme une opportunité à saisir pour assurer l’approvisionnement en pétrole et une meilleure diversité des sources et donc de la sécurité énergétique. Selon MEQ, le renforcement de la sécurité énergétique est favorable au secteur manufacturier et en particulier aux secteurs de la raffinerie de et la pétrochimie du Québec, notamment grâce à la baisse des coûts que permettra l’accès à un pétrole canadien.
Institutions visées :
  • Assemblée nationale
  • Assemblée nationale
Mandat :
Période couverte par le mandat : du 2009-06-01 au 2015-03-31
Objet des activités :
  • Proposition législative ou réglementaire, résolution, orientation, programme ou plan d'action
Renseignements utiles :
Des représentations ont été faites dans le cadre de l’élaboration de la Stratégie québécoise de la recherche et de l’innovation pour faire valoir le point de vue des entreprises manufacturières et exportatrices, notamment afin que des efforts plus importants soient faits sur le plan de l’aide à la commercialisation. Des représentations ont aussi été faites pour améliorer les crédits d’impôts relatif à la recherche et développement et pour améliorer le transfert technologique des centres de recherche vers les entreprises.
Institutions visées :
  • Ministère des Finances et de l'Économie
  • Ministère des Finances et de l'Économie
Mandat :
Période couverte par le mandat : du 2009-06-01 au 2015-03-31
Objet des activités :
  • Proposition législative ou réglementaire, résolution, orientation, programme ou plan d'action
Renseignements utiles :
Démarches effectuées auprès de la CSST et de ses instances et auprès de la ministre du Travail et d’autres ministères dans le cadre des travaux du groupe de travail Camiré sur la modernisation du régime de santé et sécurité du travail. Proposer une série de modifications à la Loi sur la santé et la sécurité du travail et à la Loi sur les accidents du travail et les maladies professionnelles afin de rendre le régime plus efficient et moins coûteux pour les entreprises manufacturières et exportatrices. Notamment des représentations ont été faites afin de modifier le programme "Pour une maternité sans danger" (PMSD) afin de modifier certains paramètres relatifs aux indemnités de remplacement de revenu. MEQ a notamment recommandé de mettre en place les mesures nécessaires à une meilleures identifications des risques et de préciser l’application et la gestion en tant que telles du programme en fonction des risques réellement encourus par les femmes.
Institutions visées :
  • Ministère du Travail
  • Commission de la santé et de la sécurité du travail
  • Ministère de l'Emploi et de la Solidarité sociale
  • Ministère des Finances et de l'Économie
  • Ministère des Finances et de l'Économie
  • Ministère du Travail
  • Commission de la santé et de la sécurité du travail
  • Ministère de l'Emploi et de la Solidarité sociale
  • Ministère des Finances et de l'Économie
Mandat :
Période couverte par le mandat : du 2013-04-01 au 2015-03-31
Objet des activités :
  • Proposition législative ou réglementaire, résolution, orientation, programme ou plan d'action
Renseignements utiles :
MEQ a transmis à la Commission nationale d’examen sur l’assurance emploi, présidée par Madame Rita Dionne-Marsolais et Monsieur Gilles Duceppe, un ensemble de commentaires relatifs à la réforme du programme d’assurance-emploi, réforme entrée en vigueur en 2013. Dans le contexte d’une pénurie de main-d’œuvre qualifiée et qui devrait s’accentuer au cours des années à venir, MEQ est particulièrement interpellée par toute politique qui présente un impact sur le dynamisme et la flexibilité du marché du travail. Le programme d’assurance emploi participe pleinement à la bonne adéquation entre l’offre et la demande de travail et donc l’optimisation indispensable du capital humain. Selon MEQ, certaines orientations de la réforme empêche une adéquation optimale entre l’offre et la demande de travail, adéquation qui est d’autant plus complexe pour les entreprises manufacturières et dont les emplois impliquent des compétences très spécifiques et très techniques. En ignorant la réalité saisonnière de certaines activités manufacturières et en forçant un retour précipité des chômeurs au travail avec des emplois potentiellement décalés par rapport à leurs compétences de base, la réforme pénalise la performance à long terme de tout un pan de l’économie canadienne. MEQ a recommandé à ce que le programme d’assurance-emploi soit ajusté de façon à ne pas amalgamer la saisonnalité des emplois à un recours abusif de certains bénéficiaires aux prestations de l’assurance-emploi. MEQ a également recommandé l’instauration d’un crédit de cotisation applicable sur les taux de cotisation à l’assurance-emploi, afin d’aider les entreprises à mettre en place des programmes de formation favorables à la modernisation de leur production et à la stabilité de l’emploi.
Institutions visées :
  • Ministère de l'Emploi et de la Solidarité sociale
  • Ministère de l'Emploi et de la Solidarité sociale
Mandat :
Période couverte par le mandat : du 2011-02-01 au 2015-03-31
Objet des activités :
  • Proposition législative ou réglementaire, résolution, orientation, programme ou plan d'action
Renseignements utiles :
Des démarches et des représentations ont été effectuées auprès du gouvernement afin de proposer des initiatives permettant de réduire le fardeau réglementaire et administratif des entreprises, entre autres, à travers la participation de l’association au comité sur la Simplification réglementaire et administrative présidé par M. Michel Audet. MEQ a notamment proposé la mise sur pied d'un portail Internet regroupant tous les services offerts aux entreprises ainsi qu'une liste exhaustive des réglementations auxquelles elles devraient se confronter au niveau municipal, provincial et fédéral.
Institutions visées :
  • Ministère du Conseil exécutif
  • Ministère des Finances et de l'Économie
  • Ministère du Conseil exécutif
  • Ministère des Finances et de l'Économie
Mandat :
Période couverte par le mandat : du 2013-09-30 au 2015-03-31
Objet des activités :
  • Proposition législative ou réglementaire, résolution, orientation, programme ou plan d'action
Renseignements utiles :
Politique énergétique du Québec MEQ a participé aux consultations publiques sur les enjeux énergétiques du Québec et a profité de l'occasion pour rappeler l'importance hautement stratégique des approvisionnements en énergie et la nécessité de placer la politique énergétique du Québec au premier rang des priorités politiques. Dans un contexte économique mondial où la rareté des ressources aura au cours des prochaines années des impacts inévitables sur le Québec, l'indépendance énergétique et la sécurité des approvisionnements n'est plus une question de choix. MEQ a ainsi demandé au gouvernement de diversifier tant que possible les sources d'approvisionnement et de prévoir dans sa politique une augmentation de la production d'énergie, y compris les énergies fossiles. C'est dans ce contexte que MEQ a rappelé son soutien à l'exploration et l'exploitation des hydrocarbures au Québec, tels que le pétrole et le gaz de schiste. C'est également dans ce contexte que MEQ soutient le projet de renversement de la ligne 9B d'Enbridge afin de bénéficier de pétrole canadien à des prix plus compétitifs. Par ailleurs, MEQ suggère fortement au gouvernement de privilégier l'allocation des surplus d'hydroélectricité aux grandes industries québécoises, dont les approvisionnements en électricité ont atteint des niveaux de prix qui ne sont plus compétitif dans un contexte nord-américain changeant. MEQ demande à cet égard d'ouvrir une réflexion sur les tarifs industriels d'hydroélectricité. Pour l'association, le gouvernement doit renoncer à l'augmentation de la cible de réduction des émissions de gaz à effets de serre à 25 %, tel que mentionné dans le document de consultations.
Institutions visées :
  • Cabinet du premier ministre
  • Ministère des Finances et de l'Économie
  • Cabinet du premier ministre
  • Ministère des Finances et de l'Économie
Mandat :
Période couverte par le mandat : du 2009-01-01 au 2015-03-31
Objet des activités :
  • Proposition législative ou réglementaire, résolution, orientation, programme ou plan d'action
Renseignements utiles :
Démarches effectuées auprès du gouvernement pour s’assurer que les politiques et programmes liés à l’immigration tiennent en compte les préoccupations des entreprises manufacturières et exportatrices en particulier eu égard à la problématique des pénuries de main-d’œuvre et à la nécessité que les immigrants qui arrivent au Québec possèdent la formation nécessaire pour répondre aux besoins de l’industrie. Dans ce contexte, l’association participe aussi aux travaux du Comité des intervenants économiques mis sur pied par le MICC et interviendra en commission parlementaire dans le cadre des consultations sur la planification des niveaux d’immigration.
Institutions visées :
  • Ministère de l'Immigration et des Communautés culturelles
  • Ministère de l'Immigration et des Communautés culturelles
Mandat :
Période couverte par le mandat : du 2011-07-01 au 2015-03-31
Objet des activités :
  • Proposition législative ou réglementaire, résolution, orientation, programme ou plan d'action
Renseignements utiles :
Des représentations ont été faites auprès du gouvernement afin de transmettre le point de vue des entreprises manufacturières sur le projet de règlement sur le système de plafonnement et d’échange de droits d’émission de gaz à effet de serre. Entre autre, MEQ a demandé à se que soit modifié la période de référence pour les calculs des droits d’émission et a proposé certaines modificatiosn au règlement pour améliorer l’efficacité du nouveau marché du carbonne. L’association entend poursuivre ses représentations non seulement en regard du projet de règlement avant son adoption mais ensuite et par la suite en ce qui a trait à sa mise en application.
Institutions visées :
  • Ministère des Finances et de l'Économie
  • Ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
  • Ministère des Finances et de l'Économie
  • Ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Mandat :
Période couverte par le mandat : du 2010-12-01 au 2015-03-31
Objet des activités :
  • Proposition législative ou réglementaire, résolution, orientation, programme ou plan d'action
Renseignements utiles :
Présentation du point de vue des entreprises manufacturières et exportatrices en regard du développement de l’industrie des gaz de shale lors des audiences du Bureau d’audience en environnement du Québec. MEQ a en particulier, demandé au gouvernement de ne pas instaurer un moratoire sur le développement des gaz de shale. En effet, le Québec dispose de toute une législation et de politiques gouvernementales en matière de développement durable et de respect de l’environnement et MEQ a demandé à ce que soit traité la question des gaz de shale en faisant évoluer le cadre actuel de manière à ce que soient comblées les incertitudes suscitées par l’exploitations des gaz de shale. MEQ considère qu’il est important d’entretenir un climat de confiance vis-à-vis de la capacité du Québec et de son gouvernement à proposer un cadre satisfaisant au développement de la filière des gaz de schistes et de toutes autres nouvelles industries. Sans une culture de confiance en matière environnementale, MEQ craint que se forge l’habitude de retarder tout projet de développement économique dès que des considérations environnementales sont soulevées et que l’instauration des moratoires devienne systématique. Ce n’est pas selon MEQ une habitude souhaitable pour le développement économique du Québec. Cette confiance est d’autant plus précieuse lorsqu’il s’agit d’un enjeu aussi stratégique que celui de l’approvisionnement énergétique. MEQ a participé aux consultations organisées par le BAPE, en novembre 2010 (titre du mémoire : Consultations sur l’industrie des gaz de schistes : plaidoyer pour les technologies vertes et un compromis durable ». L’association entend continuer de défendre le point de vue d’un développement durable et responsable de cette filière énergétique auprès du public et des instances gouvernementales concernées.
Institutions visées :
  • Ministère des Ressources naturelles
  • Ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
  • Ministère des Ressources naturelles
  • Ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Mandat :
Période couverte par le mandat : du 2013-10-07 au 2015-03-31
Objet des activités :
  • Proposition législative ou réglementaire, résolution, orientation, programme ou plan d'action
Renseignements utiles :
Politique économique du gouvernement du Québec MEQ a fait des représentations auprès du gouvernement dans le cadre de l'énoncé de la Politique économique "Priorité Emploi" du gouvernement du Québec, afin de faire valoir l'importance de considérer le secteur manufacturier comme un secteur moteur et catalyseur du développement économique. MEQ a également rappelé que du fait de la taille de son économie, le Québec ne peut pas se permettre de garder trop longtemps une balance commerciale négative et que, dans ce contexte, il est impératif de se doter des mesures qui rendront les entreprises québécoises compétitives sur les marchés internationaux. Les recommandations de MEQ se sont essentiellement concentrées sur la Politique industrielle du Québec et sur le plan de développement du commerce extérieur 2013-2017. Les principales recommandations de MEQ faisant écho aux représentations réalisées préalablement auprès de la ministre déléguée à la Politique industrielle et à la Banque de développement économique du Québec, Mme Élaine Zakaïb, lorsque le gouvernement débutait sa réflexion sur la politique industrielle. Les principales recommandations de MEQ consistaient essentiellement en : 1) déployer une large campagne de promotion pour le secteur manufacturier et la prospérité ; 2) d’intégrer à la politique industrielle un volet de développement des entreprises à l’international ; 3) donner à la politique industrielle un objectif chiffré ; 4) de s’engager dans une planification établie de l’amélioration continue et tangible des conditions d’affaires et en s’engageant à maintenir le cap dans cette direction, prioritairement en ce qui concerne la compétitivité du régime fiscal appliqué aux entreprises ; 5) de placer le rôle de l’État et de son intervention à un haut niveau de coordination industrielle, avec une priorité donnée à une stratégie sur les infrastructures de transport et de logistique, une stratégie pour le déploiement d’infrastructures numériques compétitives dans toutes les régions du Québec, une meilleure coordination des activités de recherche et dans la mutualisation de l’information et du savoir. MEQ a également recommandé d’améliorer de manière permanente les conditions fiscales favorables à l’investissement en équipement ainsi qu’aux dépenses en recherche et développement et en formation professionnelle. ; 6) Mettre en place une sorte de Conseil économique indépendant qui sera chargé d'évaluer la performance des politiques économiques et ouvrira une table permanente de discussion et de coordination entre l'État et l'industrie.
Institutions visées :
  • Cabinet du premier ministre
  • Ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche, de la Science et de la Technologie
  • Ministère des Finances et de l'Économie
  • Ministère des Relations internationales, de la Francophonie et du Commerce extérieur
  • Ministère des Relations internationales, de la Francophonie et du Commerce extérieur
  • Cabinet du premier ministre
  • Ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche, de la Science et de la Technologie
  • Ministère des Finances et de l'Économie
  • Ministère des Relations internationales, de la Francophonie et du Commerce extérieur
Mandat :
Période couverte par le mandat : du 2008-01-01 au 2015-03-31
Objet des activités :
  • Proposition législative ou réglementaire, résolution, orientation, programme ou plan d'action
Renseignements utiles :
L’association plaide auprès du gouvernement pour que le développement du secteur manufacturier soit au cœur de la politique économique gouvernementale et que le gouvernement reconnaisse l’urgence de voir au développement de ce secteur crucial pour l’économie du Québec.
Institutions visées :
  • Ministère du Travail
  • Cabinet du premier ministre
  • Ministère des Finances et de l'Économie
  • Ministère du Travail
  • Cabinet du premier ministre
  • Ministère des Finances et de l'Économie
Mandat :
Période couverte par le mandat : du 2011-01-01 au 2015-03-31
Objet des activités :
  • Contrat, subvention, autre avantage pécuniaire ou autre forme de prestation déterminée par règlement
Renseignements utiles :
Discussions avec le gouvernement du Québec pour la mise en place d’un partenariat entre Export Québec et l’association visant à financer la promotion des exportations des entreprises manufacturières québécoises par le biais d’un ensemble d’activités. Ces discussions font suite à l’énoncé d’intention du gouvernement d’accroître les partenariats visant l’exportation tel qu’indiqué dans le budget du Québec 2011-2012. Ses activités visent la promotion, auprès des entreprises manufacturières, des exportations vers l’Europe et les États-Unis par le biais notamment d’échange de meilleures pratiques entre entreprises, de colloques, et de diffusion d’information stratégique par l’entremise d’un bulletin électronique.
Institutions visées :
  • Ministère des Relations internationales, de la Francophonie et du Commerce extérieur
  • Ministère des Relations internationales, de la Francophonie et du Commerce extérieur
Mandat :
Période couverte par le mandat : du 2009-03-01 au 2015-12-31
Objet des activités :
  • Contrat, subvention, autre avantage pécuniaire ou autre forme de prestation déterminée par règlement
Renseignements utiles :
Démarches effectuées auprès de certaines instances du gouvernement du Québec pour faciliter l'accès à la formation de qualité par la mise en place de formations en ligne offertes par l’association aux entreprises manufacturières du Québec. Suivis effectués avec la CPMT dans le cadre des projets qui ont été acceptés.
Institutions visées :
  • Commission des partenaires du marché du travail
  • Emploi-Québec
  • Ministère de l'Emploi et de la Solidarité sociale
  • Commission des partenaires du marché du travail
  • Emploi-Québec
  • Ministère de l'Emploi et de la Solidarité sociale
Mandat :
Période couverte par le mandat : du 2013-11-07 au 2015-03-31
Objet des activités :
  • Proposition législative ou réglementaire, résolution, orientation, programme ou plan d'action
Renseignements utiles :
MEQ a participé aux discussions préalables au Rendez-vous de la forêt québécoise organisé par le gouvernement du Québec. Les industries connexes au secteur forestiers prennent une place particulièrement importante dans l'économie québécoise, dans le secteur manufacturier et dans les exportations québécoises et MEQ a transmis ses remarques afin d'en assurer la compétitivité dans l'avenir. En effet, la filière bois est en train de se repositionner pour faire face à la nouvelle réalité économique et MEQ considère qu’elle doit bénéficier d’un support continu de la part du gouvernement afin de réussir sa transition vers une filière plus robuste. MEQ considère que les industries du bois doivent évoluer vers de nouveaux produits à forte valeur ajoutée. La question de l’accès à la matière première est une des questions cruciales à traiter et, malgré sa dimension environnementale, MEQ considère que restreindre l’accès à la ressource est une erreur dans le contexte québécois. Les importations de bois au Québec sont poussées à la hausse par la demande des entreprises de la transformation, ce qui est une aberration dans le cadre d’une économie qui dispose de la ressource sur son propre territoire. Le nouveau régime forestier a eu tendance à raréfier la ressource et à en accroitre le coût, nuisant à la compétitivité de l’industrie. MEQ a également demandé un plan davantage ciblé sur la hausse des investissements, ce qui doit passer par un accès facilité à du financement. MEQ demande au gouvernement de préserver et développer l’industrie du bois. Appuyer l’industrie dans le développement de nouveaux marchés pour les produits québécois. Trouver des solutions aux enjeux de compétitivité de l’industrie forestière notamment en assurant des tarifs d’électricité stables pour les entreprises de ce secteur.
Institutions visées :
  • Ministère des Ressources naturelles
  • Ministère des Ressources naturelles
Mandat :
Période couverte par le mandat : du 2009-12-01 au 2015-03-31
Objet des activités :
  • Proposition législative ou réglementaire, résolution, orientation, programme ou plan d'action
Renseignements utiles :
Démarches effectuées auprès du gouvernement du Québec pour que le régime de qualification dans les métiers réglementés hors-construction soit amélioré et rendu plus flexible afin de mieux répondre aux besoins de main-d’œuvre des entreprises manufacturières et exportatrices. Participation dans ce contexte à un groupe de travail ad-hoc sous l’égide du MESS. En particulier MEQ a demandé à se que soit réduit de manière substantielle le nombre de métiers réglementés hors construction.
Institutions visées :
  • Ministère de l'Emploi et de la Solidarité sociale
  • Commission des partenaires du marché du travail
  • Ministère de l'Emploi et de la Solidarité sociale
  • Commission des partenaires du marché du travail
Mandat :
Période couverte par le mandat : du 2013-11-20 au 2015-03-31
Objet des activités :
  • Proposition législative ou réglementaire, résolution, orientation, programme ou plan d'action
Renseignements utiles :
Manufacturiers et exportateurs du Québec (MEQ) a pris part d'une délégation d'associations patronales dans le cadre d'une rencontre avec la première ministre du Québec en novembre 2013. L'objet de la rencontre a consisté à mentionner les premières préoccupations des entreprises du Québec en ce qui a trait à la compétitivité de son environnement d'affaires et à la qualité des politiques publiques, en particulier les politiques économiques. Dans le cadre de cette rencontre, MEQ a demandé à ce que les processus de consultations publiques soient améliorés, notamment en ce qui a trait au temps accordé pour la préparation des mémoires et des recommandations des associations et d'accorder des temps d'écoute beaucoup plus adaptés à l'importance des enjeux traités. MEQ a donc demandé d’avoir une période de consultation plus longue lors du processus de consultations publiques et parlementaires.
Institutions visées :
  • Cabinet du premier ministre
  • Cabinet du premier ministre
Mandat :
Période couverte par le mandat : du 2009-12-01 au 2015-03-31
Objet des activités :
  • Proposition législative ou réglementaire, résolution, orientation, programme ou plan d'action
Renseignements utiles :
Des représentations ont été faites auprès du gouvernement du Québec afin de faire valoir les priorités et préoccupations des entreprises manufacturières et exportatrices dans le cadre de la participation du gouvernement aux négociations sur l’accord de commerce élargi entre le Canada et l’Union européenne. Notamment en ce qui concerne la reconnaissance mutuelle des normes, la protection de la propriété intellectuelle et les règles d’origine des produits.
Institutions visées :
  • Ministère des Relations internationales, de la Francophonie et du Commerce extérieur
  • Ministère des Finances et de l'Économie
  • Ministère des Relations internationales, de la Francophonie et du Commerce extérieur
  • Ministère des Finances et de l'Économie
Mandat :
Période couverte par le mandat : du 2011-03-01 au 2015-03-31
Objet des activités :
  • Proposition législative ou réglementaire, résolution, orientation, programme ou plan d'action
Renseignements utiles :
Démarches effectuées auprès du gouvernement du Québec pour mettre en lumière l’importance de voir à l’intégration de l’industrie manufacturière et à son développement dans le cadre de la mise en place du Plan Nord. En particulier, MEQ a demandé à ce que soit mis en place un plan de développement pour la valorisation des ressources naturelles par le biais de la 2e et de la 3e transformation.
Institutions visées :
  • Cabinet du premier ministre
  • Ministère des Finances et de l'Économie
  • Ministère des Ressources naturelles
  • Ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
  • Ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
  • Cabinet du premier ministre
  • Ministère des Finances et de l'Économie
  • Ministère des Ressources naturelles
  • Ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Mandat :
Période couverte par le mandat : du 2013-04-01 au 2015-03-31
Objet des activités :
  • Proposition législative ou réglementaire, résolution, orientation, programme ou plan d'action
Renseignements utiles :
MEQ a participé aux consultations sur le projet de Loi 14, Loi modifiant la Charte de la langue française, la Charte des droits et libertés de la personne et d’autres dispositions législatives. Tout en reconnaissant la langue française comme un véhicule de cohésion et d’intégrité indispensable à la construction de la société québécoise, MEQ voit néanmoins dans le projet de loi 14 certaines mesures dont le bien-fondé est contestable, car elles s'avèrent inutiles sur le plan de la défense de la langue française et pénalisantes d'un point de vue économique. Par exemple, la mesure concernant l’interdiction pour les employeurs d'exiger la connaissance d'une autre langue que le français, à moins que l'employeur prouve la nécessité de cette compétence linguistique est, selon MEQ, totalement inadaptée à la réalité des entreprises. MEQ remet en question la pertinence de cette obligation dans un contexte économique de plus en plus internationalisé où l'usage de l'anglais, ou de toutes autres langues dans différents marchés d'exportations est devenu une évidence. Pour MEQ, le projet de loi a tendance à parler de la capacité de parler l'anglais comme une injustice alors qu’il s’agit avant tout d’une compétence à acquérir. MEQ conteste également l’élargissement de l’assujettissement des plus petites entreprises et pour lesquelles l’exercice de conformité va aller dans le sens d’un alourdissement du fardeau administratif. MEQ considère que les restrictions linguistiques proposées dans le projet de loi 14 soulèvent de nombreuses questions aux frontières des obligations, notamment pour les entreprises en lien constant avec d'autres entreprises et filiales installées dans le reste du monde. MEQ a recommandé de 1) opter pour une approche plus locale de la défense de la langue française avec la participation des municipalités, en particulier Montréal ; 2) renforcer les objectifs de francisation en misant sur une nouvelle politique culturelle ; 3) renforcer l’identité francophone du Québec en reconnaissant le rôle du développement économique dans le renforcement de l’identité québécoise ; 4) reconnaître de manière plus formelle que la pratique de la langue anglaise est un avantage sur le plan professionnel comme sur le plan personnel ; 5) Renforcer l’institutionnalisation du français en renforçant les organismes dédiés à la défense de la langue française, mais en orientant leur mandat vers une promotion plus marquée du côté des valeurs culturelles du français.
Institutions visées :
  • Assemblée nationale
  • Ministère de l'Immigration et des Communautés culturelles
  • Assemblée nationale
  • Ministère de l'Immigration et des Communautés culturelles
Mandat :
Période couverte par le mandat : du 2013-04-01 au 2015-03-31
Objet des activités :
  • Proposition législative ou réglementaire, résolution, orientation, programme ou plan d'action
Renseignements utiles :
Démarches réalisées auprès du ministère des Finances et de l’Économie afin de formuler les recommandations de MEQ dans le cadre de l’élaboration en cours de la prochaine politique industrielle du Québec et dont la cible principale concerne le développement des activités manufacturières. MEQ a suggéré au gouvernement une approche résolument internationale et d’orienter ses actions de manière plus transversale, le redéploiement industriel du Québec ayant besoin de levier généralisé de croissance. MEQ a notamment recommandé au gouvernement de : 1) déployer une large campagne de promotion pour le secteur manufacturier et la prospérité ; 2) d’intégrer à la politique industriel un volet de développement des entreprises à l’international ; 3) donner à la politique industrielle un objectif chiffré ; 4) de s’engager dans une planification établie de l’amélioration continue et tangible des conditions d’affaires et en s’engageant à maintenir le cap dans cette direction ; 5) de placer le rôle de l’État et de son intervention à un haut niveau de coordination industrielle, avec une priorité donnée à une stratégie sur les infrastructures de transport et de logistique, une stratégie pour le déploiement d’infrastructures numériques compétitives dans toutes les régions du Québec, une meilleure coordination des activités de recherche et dans la mutualisation de l’information et du savoir. MEQ a également recommandé d’améliorer de manière permanente les conditions fiscales favorables à l’investissement en équipement ainsi qu’aux dépenses en recherche et développement et en formation professionnelle.
Institutions visées :
  • Ministère des Finances et de l'Économie
  • Ministère des Finances et de l'Économie
Mandat :
Période couverte par le mandat : du 2013-04-01 au 2015-03-31
Objet des activités :
  • Proposition législative ou réglementaire, résolution, orientation, programme ou plan d'action
Renseignements utiles :
MEQ a participé aux consultations sur le projet de loi 36, Loi sur la Banque de développement économique du Québec. Tout en souscrivant à plus d’efficacité et moins de contradictions dans l’action de l’État, MEQ craint que la centralisation proposée dans le projet de loi 36 autour de la création de la BDEQ s’avère dangereuse si les orientations générales de la nouvelle entité ne sont pas calibrées en fonction des besoins réels des entreprises. De plus, le projet de loi remet en cause la distribution actuelle des responsabilités économiques avec les MRC et remet en question l’efficacité de la restructuration proposée avec les ajustements proposés au rôle des CLD. Le projet de loi 36 ouvre de manière générale à un interventionnisme d’État plus important à une époque où les gouvernements sont clairement invités à laisser la plus large place possible à l’initiative privée et à une culture de rentabilité et d’innovation. De plus, le projet de loi propose la création de la BDEQ avant même que la politique industrielle ne soit définie, ce qui risque selon nous de la rendre inefficace si elle ne s’inscrit pas correctement avec les orientations et les objectifs de cette politique. MEQ est également inquiète de l’ambiguïté subsistant dans les différents articles de loi quant à l’empiètement possible des services financiers de la BDEQ sur les activités des institutions privées de financement. MEQ émet la même inquiétude sur les services-conseil qui seront offerts par la BDEQ. MEQ recommande que la définition de la politique industrielle soit préalable au projet de la BDEQ et réitère l’importance de miser d’abord et avant tout sur la qualité des conditions d’affaires de base : une fiscalité plus compétitive, la baisse du fardeau réglementaire et administratif, les investissements dans les infrastructures de transport, logistiques, scientifiques, technologiques et numériques.
Institutions visées :
  • Assemblée nationale
  • Ministère des Finances et de l'Économie
  • Assemblée nationale
  • Ministère des Finances et de l'Économie
Mandat :
Période couverte par le mandat : du 2013-04-01 au 2015-03-31
Objet des activités :
  • Proposition législative ou réglementaire, résolution, orientation, programme ou plan d'action
Renseignements utiles :
MEQ a participé en avril 2013 aux Assises nationales de la recherche et de l’innovation afin de participer aux discussions qui permettre de poser les bases de la prochaine Politique nationale de la recherche et de l’innovation (PNRI). MEQ a réitéré l’importance de reconnaître la priorité manufacturière et de miser sur la recherche industrielle et la commercialisation des nouveaux produits à forte valeur ajoutée, le tout avec des objectifs toujours tournés vers les marchés internationaux.
Institutions visées :
  • Ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche, de la Science et de la Technologie
  • Ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche, de la Science et de la Technologie
Mandat :
Période couverte par le mandat : du 2012-04-01 au 2015-03-31
Objet des activités :
  • Contrat, subvention, autre avantage pécuniaire ou autre forme de prestation déterminée par règlement
Renseignements utiles :
Démarches effectuées auprès du gouvernement du Québec dans le but de financer le programme Défi relève manufacturière. Le projet a pour principal objectif d’assurer la relève dans le secteur manufacturier québécois en améliorant l’adéquation formation-emploi. Les multiples actions du projet rapprocheront les milieux scolaires et manufacturiers en mettant les étudiants et les professeurs en contact avec les entreprises manufacturières de diverses façons. Le financement demandé concerne des contributions non remboursables pour financer le fonctionnement général et les diverses activités du programme.
Institutions visées :
  • Commission des partenaires du marché du travail
  • Ministère de l'Emploi et de la Solidarité sociale
  • Emploi Québec
  • Commission des partenaires du marché du travail
  • Ministère de l'Emploi et de la Solidarité sociale
  • Emploi Québec
Mandat :
Période couverte par le mandat : du 2005-06-21 au 2015-03-31
Objet des activités :
  • Proposition législative ou réglementaire, résolution, orientation, programme ou plan d'action
Renseignements utiles :
Représentations faites auprès du gouvernement du Québec afin de motiver la mise en place d'une stratégie à l'exportation qui offrirait un soutien adéquat au développement des activités exportatrices des entreprises québécoises. Les recommandations de MEQ concernent plus spécifiquement les PME aptes à croître à l’international et pour lesquelles MEQ a proposée de mettre en place des mesures d’aides telles que la création d’incubateurs d’entreprises québécoises directement sur les marchés étrangers ou encore de fournir de l’information stratégique relative au commerce international.
Institutions visées :
  • Cabinet du Premier ministre
  • Ministère des Finances et de l'Économie
  • Ministère des Relations internationales, de la Francophonie et du Commerce extérieur
  • Cabinet du Premier ministre
  • Ministère des Finances et de l'Économie
  • Ministère des Relations internationales, de la Francophonie et du Commerce extérieur
Mandat :
Période couverte par le mandat : du 2005-06-21 au 2015-03-31
Objet des activités :
  • Proposition législative ou réglementaire, résolution, orientation, programme ou plan d'action
Renseignements utiles :
Démarches effectuées auprès du gouvernement du Québec dans le but de maintenir et de développer le financement du programme Consortium Excellence Manufacturière afin de soutenir et outiller les différents Réseaux Experts de l'association. Ces réseaux rassemblent des représentants d'entreprises manufacturières avec comme l’objectif de favoriser le partage et la diffusion de meilleures pratiques d’affaires. Le financement demandé concerne des contributions non remboursables pour financer le fonctionnement général et les diverses activités du programme.
Institutions visées :
  • Ministère de l'Emploi et de la Solidarité sociale
  • Ministère des Finances et de l'Économie
  • Ministère de l'Emploi et de la Solidarité sociale
  • Ministère des Finances et de l'Économie
Mandat :
Période couverte par le mandat : du 2005-04-05 au 2015-03-31
Objet des activités :
  • Proposition législative ou réglementaire, résolution, orientation, programme ou plan d'action
Renseignements utiles :
Démarches effectuées auprès du gouvernement du Québec pour s’assurer du dynamisme et de la qualité des investissements en infrastructures de transport, un facteur indispensable à la productivité du Québec et à la capacité des entreprises à inscrire leurs opérations de la manière la plus efficace dans la chaine d’approvisionnement manufacturière. En premier lieu, il s’agit d’améliorer l’intermodalité entre les gares, les ports et les accès routiers afin d’assurer une plus grandes efficacité des infrastructures de transports.
Institutions visées :
  • Cabinet du premier ministre
  • Ministère des Transports
  • Ministère des Finances et de l'Économie
  • Cabinet du premier ministre
  • Ministère des Transports
  • Ministère des Finances et de l'Économie
Mandat :
Période couverte par le mandat : du 2006-02-13 au 2015-03-31
Objet des activités :
  • Proposition législative ou réglementaire, résolution, orientation, programme ou plan d'action
Renseignements utiles :
Démarches effectuées auprès du gouvernement du Québec pour qu'une orientation soit prise dans le but de maintenir et de développer le financement du projet Zone M qui vise à amener des jeunes à visiter des entreprises manufacturières dans le but de les sensibiliser à la formation professionnelle et à la formation technique.
Institutions visées :
  • Ministère de l'Emploi et de la Solidarité sociale
  • Ministère de l'Éducation, du Loisir et du Sport
  • Ministère des Finances et de l'Économie
  • Ministère de l'Emploi et de la Solidarité sociale
  • Ministère de l'Éducation, du Loisir et du Sport
  • Ministère des Finances et de l'Économie
Mandat :
Période couverte par le mandat : du 2005-05-05 au 2015-03-31
Objet des activités :
  • Proposition législative ou réglementaire, résolution, orientation, programme ou plan d'action
Renseignements utiles :
Participation aux différents comités et groupes de travail de la Commission des partenaires du marché du travail. Plus particulièrement, l'association y défend le point de vue des entreprises manufacturières et exportatrices sur les différents sujets sur lesquels elle sera appelée à se prononcer notamment en lien avec le développement des compétences de la main-d'oeuvre en emploi ainsi que de la formation continue en entreprise. Les recommandations de MEQ sont orientées vers l’amélioration de l’adéquation formation-emploi, l’ajustement des priorités d’Emploi-Québec dans sa livraison de service en fonction des réalités du marché du travail et en faveur d’une meilleure gouvernance pour plus d’efficacité dans l’intervention de la CPMT.
Institutions visées :
  • Cabinet du premier ministre
  • Ministère de l'Emploi et de la Solidarité sociale
  • Ministère de l'Éducation, du Loisir et du Sport
  • Ministère de l'Immigration et des Communautés culturelles
  • Ministère des Finances et de l'Économie
  • Liste complète...
  • Cabinet du premier ministre
  • Ministère de l'Emploi et de la Solidarité sociale
  • Ministère de l'Éducation, du Loisir et du Sport
  • Ministère de l'Immigration et des Communautés culturelles
  • Ministère des Finances et de l'Économie
Mandat :
Période couverte par le mandat : du 2005-06-21 au 2015-03-31
Objet des activités :
  • Proposition législative ou réglementaire, résolution, orientation, programme ou plan d'action
Renseignements utiles :
Démarches effectuées auprès du gouvernement du Québec pour qu'une orientation soit prise en vue du maintien d'un budget équilibré. Ces démarches s'effectuent principalement dans le cadre des consultations prébudgétaires du gouvernement québécois.
Institutions visées :
  • Cabinet du Premier ministre
  • Agence du Revenu du Québec (Revenu Québec)
  • Ministère des Finances et de l'Économie
  • Ministère du Conseil exécutif
  • Ministère du Conseil exécutif
  • Cabinet du Premier ministre
  • Agence du Revenu du Québec (Revenu Québec)
  • Ministère des Finances et de l'Économie
  • Ministère du Conseil exécutif
Mandat :
Période couverte par le mandat : du 2005-05-05 au 2015-03-31
Objet des activités :
  • Proposition législative ou réglementaire, résolution, orientation, programme ou plan d'action
Renseignements utiles :
Démarches effectuées auprès du gouvernement du Québec pour qu'une orientation soit prise en vue de la réduction de la dette accumulée du Québec pour améliorer la santé des finances publiques. Ces démarches s'effectuent principalement dans le cadre des consultations prébudgétaires du gouvernement québécois.
Institutions visées :
  • Cabinet du Premier ministre
  • Agence du Revenu du Québec (Revenu Québec)
  • Ministère des Finances et de l'Économie
  • Ministère du Conseil exécutif
  • Ministère du Conseil exécutif
  • Cabinet du Premier ministre
  • Agence du Revenu du Québec (Revenu Québec)
  • Ministère des Finances et de l'Économie
  • Ministère du Conseil exécutif
Mandat :
Période couverte par le mandat : du 2005-04-05 au 2015-03-31
Objet des activités :
  • Proposition législative ou réglementaire, résolution, orientation, programme ou plan d'action
Renseignements utiles :
Démarches effectuées auprès du Conseil consultatif du travail et de la main-d'oeuvre (CCTM) et de ses instances pour y représenter le point de vue des entreprises manufacturières québécoises. Dans le cadre des travaux du Conseil, l'association vise à ce qu'une orientation soit prise afin de promouvoir des solutions gagnantes autant pour les travailleurs que les employeurs dans le but de rendre le régime des relations de travail plus harmonieux. Parmi les recommandations de MEQ, ont été proposés un nouveau système de l’arbitrage de griefs ou encore le maintien des conditions d’exercices des agences de placement en matière de normes de travail.
Institutions visées :
  • Cabinet du premier ministre
  • Ministère du Travail
  • Ministère des Finances et de l'Économie
  • Cabinet du premier ministre
  • Ministère du Travail
  • Ministère des Finances et de l'Économie